Cheerleading, s’adapter pour préserver la passion

Après une saison stoppée dans son milieu, il est temps pour les clubs d’ouvrir une nouvelle page dans des conditions que jusqu’alors nous n’avions pas connu.

L’arrêt prématuré de la saison précédente aura généré beaucoup de frustration, de déception, alors que la série « Cheer » sur Netflix et la popularisation de notre discipline ont créé un véritable engouement pour le cheerleading. Tout l’été les demandes de renseignement, d’inscription, ont rempli les boîtes mail des clubs.

Et pour autant, il faut aborder la reprise dans un cadre plus strict, un protocole sanitaire, des mesures parfois différentes d’une commune à une autre : c’est tout le paradoxe de cette saison 2020-2021 qui s’ouvre, adopter de nouveaux réflexes pour nous, sport de contact, qui n’avons pas l’habitude de la distanciation sociale !

Alors, comment s’adapter aux contraintes en continuant à ce que le sport et la pratique demeurent toujours un plaisir ?

Comment maintenir le contact et l’envie quand la saison est encore incertaine ?

Comment gérer l’afflux de nouveaux sportifs ?

C’est aux coaches et dirigeants, clés de voûte des clubs, qu’il convient de se réinventer, d’être agiles et créatifs. Nous leur avons demandé comment ils avaient abordé leur reprise mais aussi leurs trucs et astuces pour réinventer la pratique, créer des souvenirs, rendre une saison positive et magique, quels que soient les aléas qui la traversent.

Mélissa Ségard, coach Cheerleading chez les Aigles de Chambéry, et Estelle Vincent, Présidente et coach chez Unity, nous ont répondu.

Mélissa :

La rentrée s’est faite avec beaucoup d’appréhension, et en même temps une certaine tranquillité. Le confinement et l’arrêt brutal de la saison dernière a été difficile pour tout le monde mais nous avons décidé de prendre le meilleur de la situation et donc de commencer à préparer la rentrée le plus tôt possible. Le jour J nous étions prêts à affronter toutes les situations imaginables.

Dans la pratique du sport, rien n’a chanté, c’est surtout la gestion incertaine de la saison qui a été bouleversée. Tout, de l’effectif de nos équipes au maintien des compétitions, en passant par l’éventualité d’un nouveau confinement, est absolument inconnu. Il faut juste pouvoir prévoir le meilleur, le pire, l’entre deux, et s’ajuster en fonction. En soi le changement est plus flagrant entre les entraînements que pendant.

En premier lieu, pour calmer les angoisses, nous faisons attention au respect des règles fédérales, communiquer avec les parents et les athlètes au maximum sur les tenant et les aboutissants de la situation. Et lorsque cela est fait, profiter à fond de chaque entraînement et préparer la saison de compétition avec passion ! 

Estelle :

Nous avons abordé la rentrée de la façon la plus normale et la plus ordinaire possible pour nos athlètes.

Pour ce qui est de la gestion, la rentrée a été plutôt stressante et sous pression. Nous n’avons que peu communiqué par peur de ne pas ouvrir, nous avons reçu les accords et validation de protocole très tard. Tout ça ajouté à l’ouverture d’une cinquième section.

Le COVID nous a beaucoup ralenti financièrement en fin de saison passée en plus de nous avoir imposé une année blanche très difficile à accepter pour tous nos membres.  Nous commençons cette nouvelle saison avec beaucoup de difficultés à surmonter mais avec une vision beaucoup plus claire et plus organisée. Nous savons où nous allons et nous avons sécurisé tout notre fonctionnement afin de ne pas revivre les difficultés de la saison dernière.

En terme sportif, nous avons adapté notre manière de pratiquer mais nous sommes heureux de pouvoir nous retrouver tous ensemble donc l’adaptation se passe très bien.

Mon conseil pour une saison inoubliable et positive : faire en sorte que chaque instant compte. Une saison ne se résume pas à des résultats compétitif, elle est remplie de plein de moments magiques qui rendent le chemin fabuleux… et si la destination est une réussite c’est tout gagné, mais si l’aboutissement n’est pas comme espéré, les bons souvenirs seront toujours présents.

Par exemple, nous essayons de valoriser chaque succès. Cette année, à chaque nouvel élément tumbling débloque, nos athlètes reçoivent une récompense. Nous souhaitons également accentuer l’esprit d’équipe et nous essayons d’organiser nos entraînements sous forme de jeux pour beaucoup de nos sections. Nous avons également prévu plusieurs événements et camps afin de pratiquer le cheer autrement et avec des personnes externes à notre clubs qui partagent la même passion.

Nous essayons de véhiculer cet esprit depuis plusieurs saisons maintenant et heureusement que nous avons eu ce bout de chemin ensemble la saison passée. Nous nous sommes encore plus remis en question pour cette nouvelle année et nous avons encore plus envie que chaque instant devienne magique ! »

Crédit photos : Anaïs Segard – Estelle Vincent